Slow content, apprenez à communiquer moins mais mieux.

8 novembre 2021

Produire du contenu est une excellente façon de vous faire connaître et développer votre activité.

Articles de blog, réseaux sociaux, newsletters, livres blancs, podcasts, vidéos, les moyens sont nombreux pour entretenir votre visibilité sur le web tout en apportant de la valeur à vos clients.

A condition toutefois de le faire de manière authentique et durable pour espérer sortir du lot et vous démarquer de vos concurrents !

Et c’est là que le slow content entre en jeu. Communiquer moins mais mieux, découvrez pourquoi et comment mettre en place une stratégie de contenu respectueuse de votre rythme et de celui de vos clients.

Pourquoi faire du marketing digital minimaliste ?

Ou pourquoi faire moins quand on peut faire mieux ?

Parce que les consommateurs d’aujourd’hui attendent authenticité et transparence de la part des marques, il est temps de lever le pied et de privilégier une communication qualitative plutôt que quantitative.

Le marketing digital minimaliste, ou slow marketing, est aujourd’hui la solution pour contrer l’infobésité subie. Avec à la clé pour votre entreprise :

  • Peut-être moins de clients, mais les bons clients.
  • Un message clair qui met en avant votre vision, vos valeurs.
  • Une communication éthique et durable, moins intrusive et plus respectueuse de la planète.

En n’envoyant qu’une à deux newsletters par mois, en ne publiant qu’un à deux articles de blog mensuels, en ne postant que deux à trois posts sur les réseaux sociaux par semaine, votre présence en ligne a alors du sens et se justifie par sa qualité et sa pertinence.

Par ailleurs, la slow communication est une bonne façon de réduire l’empreinte écologique de votre consommation numérique. En publiant moins, les serveurs sont moins surchargés et les échanges de données réduits.

En adoptant un marketing digital minimaliste, vous rendez donc à la fois service à vos clients (en les sollicitant juste ce qu’il faut) et agissez pour la préservation de notre belle planète.

Comment mettre en place votre slow communication ?

Bonne nouvelle : mettre en place une slow communication ne requiert ni outils ni compétences particulières. La règle étant de faire moins mais de faire mieux en produisant du contenu de qualité et différenciant.

Tips n°1 : Soyez en phase avec votre rythme et celui de vos clients

Pour un slow content efficace et efficient, retenez que le fond prévaut sur la forme. Même si la régularité demeure primordiale, vous publiez moins souvent. Mais ce que vous proposez à votre public a plus de valeur.

En prenant plaisir à produire du contenu, vos prospects et clients le ressentent. Votre message a alors plus d’impact. D'autant plus lorsque vous publiez à un rythme raisonné et raisonnable !

Pour ce faire, vous préférerez :

  • Envoyer une newsletter par mois plutôt qu’une par semaine. L’important étant d’apporter de la valeur.
  • Publier un article de blog par mois et non un par semaine. L’essentiel se trouvant dans la qualité du contenu.
  • Poster sur les réseaux sociaux en fonction de votre motivation profonde. Être vrai, être vous.
  • Proposer des podcasts si vous appréciez ce format et que vous avez plaisir à le faire.
  • Enregistrer des vidéos si vous en avez vraiment envie. Il est inutile de faire des vidéos ou des reels pour faire "comme tout le monde" alors que cet exercice vous déplaît.

Par ailleurs, privilégiez un ou deux canaux de diffusion maximum. Blog, newsletter, podcast… choisissez les supports sur lesquels vos clients sont les plus présents et avec lesquels vous vous sentez à l’aise.

En résumé, optez pour un rythme et des supports de communication qui correspondent à vos envies. Les retombées positives n’en seront que plus impactantes.

Tips n°2 : Entretenez un blog d'entreprise éco-responsable

Tenir un blog d’entreprise, c’est bien. Le faire de façon éco-responsable, c’est mieux !

En optant pour un design léger, en privilégiant des visuels statiques plutôt que dynamiques, en publiant avec parcimonie et en choisissant un hébergeur vert, vous limitez votre empreinte carbone. Mais favorisez aussi, et surtout, l’expérience de vos clients !

Un design léger

Opter pour un design léger, simple et clair favorise l’expérience de vos clients. Une mise en page aérée et une navigation fluide sont en effet capitales pour donner envie de lire sur écran. Vous vous donnez ainsi toutes les chances d'être lu jusqu'au bout.

Des images statiques plutôt que dynamiques

Le poids des images ayant une incidence sur le temps de chargement de vos pages web, privilégiez des images légères et statiques plutôt que des visuels dynamiques énergivores plus longs à s’afficher.

Un hébergeur vert

Comme pour un site internet, le stockage des données de votre blog nécessite de nombreux allers-retours jusqu’au serveur pour afficher vos articles. Afin d’en limiter les conséquences énergétiques, choisissez un hébergeur vert qui compense ses émissions carbone et si possible en local.

Des articles de blog pertinents

Encore une fois, vous avez tout à gagner en privilégiant la qualité à la quantité. En effet, en proposant des articles de blog pertinents, vous démontrez votre expertise et développez la confiance de vos prospects et clients à qui vous proposez des contenus qui les aident vraiment.

Tips n°3 : Envoyez des newsletters ciblées et respectueuses du rythme de chacun

Parce que le temps de vos clients est compté, faites en sorte qu’ils choisissent de vous suivre plutôt que vos concurrents en leur proposant un contenu personnalisé et à une fréquence raisonnable.

En effet, mieux vaut envoyer 2 newsletters par mois imprégnées de votre ADN plutôt qu’une newsletter par jour rédigée à la va-vite.

L’idée est donc, comme pour les articles de blog, de travailler le contenu de vos newsletters afin de répondre au mieux aux attentes de vos abonnés. En proposant du contenu vraiment ciblé, vous augmentez vos chances d’intéresser vos lecteurs. Et donc de les fidéliser pour mieux convertir par la suite.

Et puis lorsque l’on sait que l’envoi de 33 emails de 1Mo à 2 destinataires par jour produit autant de CO2 qu’une voiture parcourant 1.000 km (source), limiter le nombre d’envoi de nos emails devient juste une évidence !

Slow communication, ce qu’il faut retenir

Adopter la slow communication est un bon moyen de développer votre notoriété et d’attirer à vous des prospects qualifiés tout en réduisant votre impact environnemental. En effet, avec le marketing minimaliste, vous mettez toutes les chances de votre côté pour toucher les bons clients et de la bonne manière.

Les 3 principes de base à retenir pour un slow content efficace sont les suivants :

  • Être à l’écoute des besoins et objectifs de vos clients,
  • Leur proposer des contenus en adéquation avec leurs attentes, leurs envies,
  • Publier de manière raisonnée et raisonnable dans le respect du rythme de chacun.

Le slow content et le marketing minimaliste vous parlent ? Voyons ensemble ce qu’il serait judicieux de mettre en place pour vous aider à mieux communiquer auprès de vos clients.


Et si on en parlait ?


Inscription à ma newsletter


Deux fois par mois, recevez des conseils et astuces pour vous simplifier la communication !

Avec, en bonus, mes conseils Rédaction pour mettre en valeur vos contenus sur le web.

Un e-book offert lors de votre inscription.
"Ensemble, donnons un souffle unique à votre communication"