3 conseils de rédactrice web pour un titre accrocheur

Un titre accrocheur est aussi important que le contenu d’un bon article. En effet, pour inciter l’internaute à consulter votre post, il est essentiel d’attiser sa curiosité et de lui donner l’envie d’en savoir plus en lui annonçant clairement ce qu’il va y trouver.

Alors pour augmenter vos chances d’être lu, voici mes 3 conseils de rédactrice web pour un titre accrocheur.

Conseil n°1 : un titre clair et précis

Pour que vos lecteurs comprennent tout de suite en quoi le contenu de votre publication peut leur être utile, vous devez en annoncer le sujet de manière très claire. Votre titre doit donc reprendre l’angle précis abordé dans votre article avec des termes explicites.

Si votre post propose des solutions à une problématique particulière, vous pouvez formuler votre titre sous forme de question en commençant par "Comment" ou "Pourquoi". Cette tournure est intéressante car elle correspond à la plupart des requêtes des internautes sur les moteurs de recherche.

Par exemple, l’intitulé "Comment bien rédiger votre plaquette commerciale ?" informe le lecteur qu’il trouvera des informations pour l’aider à écrire sa plaquette commerciale.

A la question "Pourquoi la tonalité d’un texte est-elle fondamentale ?", l’internaute comprend à la lecture de l’intitulé que l’intonation est un élément à ne pas négliger et que l’auteur de l’article va lui en expliquer les raisons.

Le recours aux chiffres est aussi une formulation très appréciée des internautes. En effet, indiquer que le sujet est abordé point par point rassure. Le lecteur sait que la lecture de l’article sera facile et rapide. Proposez alors une liste de X conseils, raisons, principes, idées, façons, secrets ou encore trucs et astuces…

Le titre du présent article "3 conseils de rédactrice web pour un titre accrocheur" indique clairement qu’une professionnelle de la rédaction propose des solutions concrètes pour trouver un bon titre en seulement 3 paragraphes.

Conseil n°2 : un titre optimisé SEO

Pour donner de la visibilité à vos publications sur internet, il est important d’en soigner l’intitulé. En effet, pour que les moteurs de recherche sachent à quel type de requête ils peuvent afficher votre article, la réponse doit être clairement énoncée dans le titre principal (H1 en langage HTML).

Par ailleurs, un titre optimisé SEO devra obligatoirement contenir le mot-clé principal qui sera également présent dans l’introduction et le corps du texte.

Enfin, pour que votre titre soit complet dans les résultats de recherche Google, ne dépassez pas les 60 caractères (espaces compris).

Pour plus d’informations sur les bases du SEO, vous pouvez consulter mon précédent article intitulé "Comment optimiser son référencement naturel SEO ?".

Conseil n°3 : un titre adapté à votre cible de lecteurs

La formulation de votre accroche va également dépendre de votre activité et des besoins de vos clients et prospects. Il est donc essentiel que vous trouviez un titre adapté à votre cible de lecteurs.

Pour vous y aider, mettez-vous à la place de vos clients et vérifiez que votre titre répond à leurs attentes en vous posant les questions suivantes :

  • En quoi est-ce-que le sujet de cet article me concerne ?
  • Que va-t-il m’apporter de nouveau ?
  • Est-ce que je vais trouver ce que je cherche ?
  • Est-ce qu’il va m’aider à résoudre mon problème ?

La réponse à chacune de ces questions doit se trouver dans votre titre. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous devez le retravailler.

Choisissez des mots qui présentent un intérêt certain et immédiat à vos lecteurs. Par exemple, si vous vous adressez aux personnes sensibles à l’écologie qui souhaitent en savoir plus sur le zéro déchet, un titre comme "Le b.a.-ba du zéro déchet" indiquera que vous proposez un article généraliste pour les débutants. Mais si vous énumérez plusieurs idées pour mettre en pratique le zéro déchet, préférez un intitulé plus précis comme "10 astuces très simples pour se mettre au zéro déchet".

Par ailleurs, veillez à ce que le style de votre accroche soit à l’image de la tonalité générale de votre site internet ou de votre blog. Formel, vendeur, complice ou didactique, le ton du titre de votre post doit, encore une fois, correspondre à votre cible de lecteurs.

Enfin, pensez au petit détail qui vous démarquera des autres et générera une émotion qui poussera l’internaute à lire votre article !

Et si on en parlait ?