Comment bien choisir le ton de vos textes web ?

5 février 2021

Pour bien faire passer votre message et maintenir l’attention de vos lecteurs, il est important de bien choisir le ton de vos textes web. Un ton que vous prendrez le temps de définir avant de commencer à rédiger le contenu rédactionnel de vos pages web et articles de blog.

Mais comment s’y prendre pour être sûr de trouver la bonne tonalité selon votre secteur d'activité ? Comment rédiger du contenu de qualité qui plaira à vos clients potentiels ?

Petit tour d’horizon des nuances qu’offre notre chère langue française…

Comment trouver la bonne tonalité pour votre contenu web ?

Pour trouver la bonne tonalité du contenu de votre site internet ou de votre blog, analysez dans un premier temps le type de produits ou de services que vous proposez. Puis déterminez avec précision votre cible client B2B ou B2C.

Cette étape est primordiale pour définir le type de contenu et la ligne éditoriale de votre communication qui vont vous guider dans le choix du ton et du champ lexical de vos articles. En effet, une marque proposant des produits de luxe ou des prestations haut de gamme ne s’adressera pas à ses clients de la même manière qu’un site de location d’engins de chantier.

Par ailleurs, votre charte éditoriale devra être adaptée à la nature du contenu écrit que vous proposez, ainsi qu’à l’humeur que vous souhaitez donner au contenu du site. Ainsi, selon le contexte et vos cibles de prospects, vous pourrez employer un ton ironique, passionné, didactique ou encore comique.

Du bon usage de la langue française

Le ton de votre contenu web dépend des mots que vous utilisez (pronom personnel, conjugaison, ponctuation, vocabulaire, adjectifs…). Recourir au subjonctif, à l’impératif, au présent ou au futur a également un impact différent sur vos lecteurs.

Des lecteurs auxquels vous pourrez vous adresser avec le "tu", le "vous" ou le "on" selon le degré de familiarité que vous penserez être le plus pertinent. Par ailleurs, les points d’exclamation ou de suspension créeront une lecture dynamique.

Enfin, l’usage d’adjectifs communs ou d’abréviations seront à proscrire pour certaines catégories de contenus (didactiques ou sérieux).

Quelques exemples pour une qualité éditoriale optimisée

Si vous présentez vos services de web designer, les termes et mots clés employés devront être suffisamment imagés et pertinents pour faire rêver votre prospect et le convaincre que vous êtes le ou la professionnel(le) qu’il lui faut.

Si vous proposez des articles de blog avec des conseils conso sur les produits bio, le ton sera plus injonctif pour inciter l’internaute à passer à l’action.

Enfin, si vos clients attendent de faire le plein d’astuces et de bons conseils, la ponctuation sera déterminante pour les convaincre que vos idées sont les bonnes !

 

Vous êtes désormais fin prêt pour rédiger un article de blog ou votre prochaine page web avec la bonne tonalité 🙂 Alors à vous de jouer !

 


Et si on en parlait ?


Inscription à ma newsletter


Deux fois par mois, recevez la newsletter inspirée et inspirante de l'entrepreneur.

En bonus, des conseils Rédaction pour rendre vos contenus irrésistibles !
Un e-book offert lors de votre inscription.
"L'entraide, cette force qui nous aide à aller plus loin."

#Sandy.